Gratuit
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment choisir un objectif pour son réflex ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fisher24
Responsable de section
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 15/02/2012
Age Age : 36
Localisation Dordogne (24)

MessageSujet: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   Lun 19 Mar - 20:44

Comment choisir un objectif pour son réflex ?



Choisir un objectif n’est pas facile tellement il y a de choix sur le marché. Les principaux critères qui permettent de choisir un objectif sont le budget mais aussi le type de photos qu'on souhaite faire. En effet, chaque objectif et plus ou moins spécialisé dans un domaine photographique (on ne fait pas de la macro, du paysage ou de l'animalier avec les mêmes objectifs).


La qualité de l'objectif :


On peut classer les objectifs en 3 catégories : les objectifs basiques, les bons objectifs, et les objectifs exceptionnels. Selon votre utilisation, le plus cher ne sera pas forcément le meilleur.


1- Les objectifs basiques :

Ce sont ceux vendus aux prix les plus bas, ou fournis en « kit » avec le boîtier. Ils sont habituellement conçus pour donner des performances acceptables au plus bas prix possible.
Ils comportent énormément de plastique … qui est loin d’avoir la fiabilité et la puissance du métal pour ce genre d’utilisation. Cependant c’est son utilisation qui permet de faire baisser les prix sur ce type d’objectifs.
Les objectifs basiques ont un moteur autofocus (AF) qui est souvent plus lent, et moins efficace que sur les objectifs plus chers. La mise au point peut être faite par l’extension de l’objectif (la partie externe de l’objectif peut alors tourner pendant la mise au point, rendant difficile l’utilisation de filtres) plutôt que par une mise au point interne (IF pour « Internal Focus »).
Ces objectifs sont souvent vendus dans les « kits » des réflex d’entrée de gamme et sont des zoom ayant une ouverture de diaphragme maximale de f/3,5 ou f/4. D’ailleurs l’ouverture maximale de diaphragme des objectifs zoom appartenant à cette catégorie est souvent variable suivant la focale alors qu’elle est fixe sur les objectifs plus chers.
Bien que ces objectifs aient des limites, cela ne signifie pas qu’ils ne soient pas capables de faire des images de bonne qualité. Mais ils ont tendance à manquer de piqué dans les angles, à produire une distorsion plus importante, et à avoir un contraste plus léger que des objectifs de meilleure qualité. Pour obtenir un meilleur piqué, il est conseillé de ne pas trop ouvrir le diaphragme.
A noter que les objectifs zoom ayant un fort range (différence entre la plus grande focale et la plus petite focale) sont pratiques car ils permettent de changer moins souvent d’objectif, mais ils sont également de moins bonne qualité optique et son souvent peu lumineux (ouverture de diaphragme maximale assez basse). Les objectifs du type 18-200 mm sont donc des objectifs polyvalents mais cette polyvalence se fait au détriment de la qualité.
Les objectifs basiques sont donc parfaits pour le débutant qui ne souhaite pas investir beaucoup d’argent dans son matériel. Mais celui qui recherche une meilleure qualité préfèrera s’orienter vers la catégorie dont on va parler ci-dessous.

Exemples d’objectifs appartenant à cette catégorie :
- Canon 50 mm f/1,8
- Canon 18-55 mm f/3,5-5,6.
- Canon 18-200 mm f/3,5-5,6 IS


2- Les bons objectifs :

Les bons objectifs sont conçus avec plus de métal pour les parties internes. Ils utilisent de meilleurs moteurs de mise au point, qui rendent l'autofocus plus silencieux et plus rapide.
Ces objectifs utilisent en général une mise au point interne (IF), ce qui fait que l'objectif ne "s'allonge" pas et l'élément du devant ne tourne pas.
La qualité optique est meilleure que sur les objectifs basiques et donne de meilleurs résultats sur les grandes ouvertures de diaphragme.
Ces objectifs sont conseillés pour ceux qui souhaitent investir un peu plus d’argent dans leur matériel pour obtenir une meilleure qualité d’image, spécialement lorsqu’ils utilisent de grandes ouvertures de diaphragme.

Exemples d’objectifs appartenant à cette catégorie :
- Canon 50mm f/1,4
- Canon 85mm f/1,8
- Tamron 17-50 f/2,8
- Canon 100mm f/2,8 macro.


3- Les objectifs exceptionnels :

Ce sont les objectifs qui sont uniquement conçus dans le but d’obtenir la meilleure qualité possible, en ne sacrifiant rien pour baisser le prix.
Ces objectifs sont entièrement métalliques et sont conçus pour un usage professionnel. Certains sont équipés de systèmes anti-poussière, anti-moisissures, etc... Certains objectifs de la série L chez Canon par exemple, sont conçus pour résister à l'eau.
Ils utilisent souvent des éléments multiples conçus avec des matériaux très chers, comme la Fluorite, un matériau qui réduit l'aberration chromatique sur les téléobjectifs.
Ces objectifs sont bien entendu rapides (grande ouverture maximale de diaphragme) : certains montent à 200mm avec une ouverture constante de f/2.8 et certains qui ont une focale en dessous de 135 mm ont une ouverture de f/2 ou f/1,4 voire f/1,2.
Ces objectifs exceptionnels sont destinés à ceux qui recherchent la meilleure qualité possible, et pour qui le prix n’est pas un frein.


4- Le meilleur rapport qualité/prix :

Le meilleur rapport qualité/prix dépend de ce que vous attendez comme qualité et donc de vos besoins personnels.
Si vous êtes un professionnel qui dépend de son objectif pour payer son loyer et manger à la fin du mois, alors le meilleur rapport qualité/prix sera certainement l'un des objectifs dont on vient de parler. Ils vous donnent la meilleure qualité possible, sont fiables, durables, et protégés contre les agressions externes (eau, oxydation, moisissures...).
Si vous êtes un amateur qui utilise beaucoup son appareil photo, et qui est soucieux de la qualité de ses images, vous vous orienterez certainement vers un des objectifs décrits comme "bons" ci-dessus. C'est une solution intermédiaire qui est idéale dans le cas d'un amateur averti.
Enfin, si vous êtes débutant, que vous n'avez pas beaucoup d'argent à dépenser dans vos objectifs, orientez-vous vers les modèles basiques. Vous pourrez toujours vous équiper d'un meilleur matériel compatible avec votre boîtier, dans quelques mois ou quelques années.


5- L'alternative des fabricants comme Sigma, Tamron, ou Tokina :

Certains opticiens indépendants fabriquent des objectifs compatibles avec les boîtiers des grandes marques (essentiellement Canon, Nikon et Pentax).
Il y a deux raisons qui peuvent vous pousser à vous tourner vers cette solution :
- Un objectif proposé par ces marques peut ne pas avoir d'équivalent chez le constructeur de votre boîtier. Par exemple, le Sigma 50-500mm f/4-6,3 ou le Tamron 18-250mm f/3,5-6,3.
- Un objectif proposé par ces marques peut être moins cher que l'équivalent proposé par le constructeur de votre boîtier. Par exemple, le Sigma 70-200mm f/2,8 EX APO IF coûte bien moins cher que son équivalent, le Canon 70-200mm f/2,8L USM.

La qualité de ces objectifs est elle aussi bonne que celle des fabricants de boîtiers ? Parfois oui, parfois non. Cela dépend en fait de chaque objectif. Dans les catégories "basique" et "bons objectifs", les opticiens indépendants ont des produits qui concurrencent directement les objectifs des grandes marques. Mais dans la catégorie "objectifs exceptionnels", les objectifs des grandes marques sont souvent les meilleurs.


Pour conclure ...

Il est important de préciser que la qualité de l'image ne dépend pas que de l'objectif... . Si vous ne faites que des petits tirages, presque n'importe quel objectif vous donnera un bon rendu.
Mais si vous avez besoin de tirages grand format, vous allez avoir besoin d'un meilleur objectif.
Et un bon photographe aura toujours de meilleurs résultats avec un objectif médiocre qu’un mauvais photographe avec de très bons objectifs.


Quel type d'objectif pour quel type de photos ?


Comme expliqué au début de l'article, chaque objectif est plus ou moins spécifique. Faire du paysage demande un type d'objectif bien précis tandis que faire de l'animalier demande un tout autre matériel. Mais certains objectifs restent plus polyvalents que d'autres (certains objectifs permettent de faire plusieurs types de photos).

Tout d'abord, quelques éclaircissements sur les notions de focale et d'ouverture maximale du diaphragme pour mieux comprendre ce qui suivra :

- La focale : Pour faire simple, il s'agit du nombre de millimètres indiqués sur l'objectif. Une focale de 50mm (sur un plein format) correspond à la vision humaine. Tout ce qui est au-dessus de 50mm sera donc "zoomé". En dessous, on parle de grand angle voire d'ultra grand angle.
- L'ouverture maximale du diaphragme : Il s'agit du (ou des) nombre(s) indiqués après la lettre f. Plus le(s) nombre(s) est/sont petit(s), plus l'ouverture maximale est grande et inversement. S'il y a un seul nombre, on dit que l'ouverture maximale du diaphragme est fixe (elle est la même sur toutes les focales du zoom) tandis qu'elle est glissante s'il y a 2 nombres (dans ce cas, le premier nombre correspond à l'ouverture maximale du diaphragme pour la plus courte focale et le deuxième nombre correspond à l'ouverture maximale du diaphragme pour la plus longue focale). Une grande ouverture permet d'obtenir de jolis bokeh (arrière-plans flous) mais facilite aussi les prises de vue en conditions de faible luminosité. Une grande ouverture permet également d'obtenir des vitesses d'obturation plus rapides (en plus d'objectifs lumineux, on parle d'ailleurs parfois d'objectif rapide).

Exemples :
* le Tamron 17-50mm f2,8 est un objectif zoom dont la plus courte focale est 17mm et la plus longue focale est 50mm. L'ouverture maximale du diaphragme est ici égale à f/2,8 pour toutes les focales.
* le Canon 18-55mm f3,5-5,6 est un objectif zoom dont la plus courte focale est 18mm et la plus longue focale est 55mm. Mais l'ouverture maximale du diaphragme est glissante : elle passe progressivement de f/3,5 à 18mm ... à f/5,6 à 55mm.


1- Le paysage :

Les photos de paysage demandent l'emploi d'un objectif dit "grand angle", c'est à dire une courte focale. On peut soit opter pour des focales fixes (comme par exemple le Samyang 14mm f/2,8 ) soit pour un objectif zoom du type Tamron 17-50 f/2,8 ou le Canon 17-55 f/2,8. Ici, l'ouverture maximale de l'objectif n'est pas un critère très important puisqu'il faut généralement fermer le diaphragme pour avoir une grande profondeur de champs (une zone de netteté la plus grande possible).

2- Les photos de rue / photos d'architecture :

Là encore, il est nécessaire d'avoir un grand angle pour pouvoir cadrer les bâtiments dans leur intégralité avec un minimum de recul.

3- Le portrait :

Il existe plusieurs types de portrait (buste, plein pied, ...etc) et donc plusieurs types d'objectifs possibles. Généralement, on utilise un mini télé-zoom (genre Canon 70-200mm) ou une focale fixe pouvant aller de 35mm (sur APS-C) à environ 135mm. Ici, il est conseillé d'avoir un objectif avec une grande ouverture pour obtenir un joli bokeh (fond flou) si les photos sont prises en extérieur ou pour facilité la prise de photos en intérieur. Pour les Canonistes par exemple, le 50mm f/1,8 est d'un excellent rapport qualité/prix pour commencer (moins de 100 €) tandis que l'excellent 135mm f/2 est 10 fois plus cher.

4- Le sport :

Tout dépend du type de sport : sport en salle ou sport en extérieur. Tout dépend également de la distance du sujet à photographier. Mais en règle générale, il faut des focales assez longues (télézoom) et lumineuses. Pour le sport en salle, le Canon 70-200 f/2,8 IS est par exemple excellent tandis que son petit frère Canon 70-200 f/4 IS (qui est moins lumineux) peut suffire pour les sports de plein air.

5- L'animalier :

Tout dépend du type d'animalier (par exemple passereaux ou gibier) mais il faut généralement de très longues focales (minimum 300mm voire 400mm) et lumineuses (pour pouvoir obtenir des vitesses d'obturation rapides). Ces objectifs coûtent parfois très chers, comme par exemple le Canon 400mm f/4 IS (près de 6000 €). A moindre coût, on peut opter pour le 400mm f/5,6 L voire le Sigma 120-400mm f/4,5-5,6.

6- La macrophotographie :

Cette pratique photographique exige un objectif spécifique où le rapport de reproduction est au moins égale à 1:1 (1 cm sur le terrain correspond à 1 cm sur le capteur). Tous les objectifs ayant un rapport de reproduction inférieur et mentionnés "macro" n'en sont pourtant pas à proprement parlé ! Il ne s'agit que de marketting car on parle plutôt ici de proxy-photographie. Par exemple, les Canon 100mm f/2,8 macro (il y en a un stabilisé et l'autre non) sont très bons, tout comme le Tamron 90mm f2,8 macro. Plus la focale est longue, moins on a besoin de se rapprocher du sujet à photographier (ce qui est un plus lorsque les bébêtes sont méfiantes et risquent de s'envoler). Un objectif à mise au point interne (comme les Canon 100mm f/2,8 macro) est également préférable à une mise au point externe avec laquelle le fût de l'objectif s'allonge (toujours dans l'optique de ne pas apeurer les p'tites bestioles).

7- En voyage ou en randonnée :

En voyage et en randonnée, il est important de s'équiper léger. Deux options s'offrent alors au photographe :

- Soit on emporte avec soi qu'un ou deux objectifs en se disant qu'on passera peut-être à côté de certaines photos mais on privilégie la qualité de celles qui seront prises. On peut également compléter l'équipement avec un compaq ou un petit bridge qui tient dans la poche et qui pourra donc dépanner dans certaines situations.
- Soit on opte pour un seul objectif, plus polyvalent, mais aussi beaucoup moins qualitatif. Ces objectifs sont ceux possédant un fort range comme par exemple le Canon 18-200mm f/3,5-5,6 IS ou le Tamron 18-270mm f/3,5-6,3 VC. Certains de ces objectifs (ceux de dernière génération) sont de qualité très correcte sans pour autant être exceptionnels. Mais ils ont l'avantage de couvrir les focales allant du grand angle au téléobjectif. C'est en quelques sorte un tout en un qui fait gagner un poids et un temps précieux ... tout en faisant quelques concessions sur la qualité optique.


Cet article touche à sa fin et je présente par avance mes excuses si des erreurs se sont glissées. Que les Nikonistes me pardonnent également de ne pas avoir cité de références Nikon, mais possédant un Canon, je parle de ce que je "connais".


Source : www.virus.photo.com
(pour la première partie de l'article)


Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natural-peche.com
k62

avatar

Messages : 893
Date d'inscription : 11/02/2012
Age Age : 68
Localisation artois

MessageSujet: Re: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   Mar 20 Mar - 10:05

hello waou tres bonne prestation, tres importante description pour les debutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jipem53
Responsable de section
avatar

Messages : 749
Date d'inscription : 11/02/2012
Age Age : 63
Localisation 53 Mayenne

MessageSujet: Re: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   Mar 20 Mar - 11:42

merci laurent pour cette belle prestation, si je ne me trompe pas c'est ton anniversaire et c'est toi qui fait les cadeaux.

merci encore

jipé


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fisher24
Responsable de section
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 15/02/2012
Age Age : 36
Localisation Dordogne (24)

MessageSujet: Re: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   Mar 20 Mar - 12:09

jipem53 a écrit:
merci laurent pour cette belle prestation, si je ne me trompe pas c'est ton anniversaire et c'est toi qui fait les cadeaux.

merci encore

jipé
Merci pour vos commentaires.

Par contre, mon anniversaire c'est le 04 mai ... .

Lolo.


Cliquez sur la bannière ci-dessous pour voir les nouvelles photos :
Laurent Cornu - View my recent photos on Flickriver
Ma galerie Flickr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natural-peche.com
Elina*

avatar

Messages : 344
Date d'inscription : 27/02/2012
Age Age : 45
Localisation Isère

MessageSujet: Re: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   Mar 20 Mar - 14:39

hello Je ne dirais qu'un mot, merci Lolo !
Ah non, ça en fait deux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment choisir un objectif pour son réflex ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment choisir un objectif pour son réflex ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment choisir son bac?
» Comment choisir son frigo astuces,conseils?
» Comment choisir une bonne couverture ?
» comment choisir un etalon ?
» comment choisir mes poussins Poule Soie?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des passionnés :: Photographie :: TUTORATS-
Sauter vers: